Vins et fromages

Le vin et le fromage sont deux aliments qui s'associent parfaitement. Il existe quelques règles qui permettent de trouver les bons accords entre vins et fromages. Cependant, ces règles ne sont pas strictes : le goût et le plaisir de chacun étant l'élément majeur dans le choix d'une alliance vin-fromage.
Nous vous proposons donc ici quelques conseils, à compléter et à faire évoluer selon vos goûts.

Osez l'aventure, mariez sans complexe avec d'autres produits, tentez le sucré-salé.

Débridez vos instincts en association avec des fruits : pommes, noix, framboises, myrtilles, raisins ; ou encore un chutney de mangue, un confit d'oignon ou de poivrons.

Vins blancs et vins rouges

Le fromage se déguste souvent avec du vin rouge. Cependant, le vin blanc s'accorde aussi très bien avec certains fromages.

Avec les vins blancs secs, dont l'acidité s'oppose à l'onctuosité du fromage, on recherche plutôt des alliances par antithèse (vin acide et fromage doux par exemple).
Avec les vins rouges, les accords par analogie sont privilégiés : amertume du vin et amertume de certains fromages, ou encore vin doux et fromage doux.

Enfin, le cidre ou le champagne peuvent eux-aussi s'accorder avec des fromages de leurs régions d'origine (exemple : brie et champage, ou camembert et cidre).

Fromages au lait de vache, de chèvre ou de brebis

Pour les fromages au lait de vache, les catégories de pâtes commandent les accords :

  • Avec les pâtes molles à croûte fleurie (type Camembert, Brie ou Coulommiers) : vins rouges corsés (Bordeaux, Bourgogne…).
  • Avec les pâtes molles à croûte lavée, de couleur orangée (type Munster) : blancs secs aromatiques (Gewurztraminer…), ou rouges corsés (Saint-Emilion, Châteauneuf-du-Pape…) .
  • Avec les pâtes molles à croûte naturelle (type Saint Marcellin) : rouges légers et fruités (Beaujolais, Côtes du Rhône, Val de Loire…).
  • Avec les pâtes pressées cuites (type Emmental, Gruyère ou Comté) : rouges légers et fruités (Beaujolais, Côtes du Rhône, Val de Loire…).
  • Avec les pâtes pressées non cuites (type Cantal ou Tomme de Savoie ou Raclette) : blancs secs ou rouges légers (Côtes du Rhone, Beaujolais, Saumur rouge…).
  • Avec les pâtes persillées au lait de vache (type Bleu d'Auvergne, Bleu des Causses ou Fourme d'Ambert) : rouges vieux et liquoreux ou vins doux naturels (Sauternes, Maury, Loupiac…).
  • Avec les fromages frais : vin légers
    • Avec la Mozzarella : rosés fruités (rosés de Provence…) ou rouges légers (Beaujolais…),
    • Avec la Ricotta : blancs fruités (Bourgogne…),
    • Avec le Mascarpone : blancs secs (Muscadet…).
  • Avec les fromages fondus : blancs secs légers (Chablis, Sancerre,…)

Pour les fromages de chèvre : blancs secs de la région d'origine (Vouvray, Cahors, Gaillac).

Pour les fromages de brebis, les catégories de pâtes commandent les accords.
 

  • Avec les pâtes persillées de type Roquefort : grands liquoreux (Sauternes, vieux Rivesaltes, Porto…),
  • Avec les fromages méditerranéens (type Fromage de brebis) : vins rouges fruités (Côtes-du-Rhône, Val de Loire…),
  • Avec les pâtes molles à croûtes fleuries (type Pérail) : rouges légers et fruités (Saint-Chinian, Marcillac…),
  • Avec les fromages des Pyrénées (type Ossau-Iraty) : vins du Pays Basque (Irouléguy, Madiran, Jurançon…),
  • Avec les fomages corses (type Corsica ou Corsiu Vecchiu) : vins corses (Patrimonio, vin d'Ajacio…).

 

L'abus d'alcool est dangereux pour la santé : à consommer avec modération